3 phrases qu'il ne faut pas dire à un bourguignon

September 6, 2016

 

C'est la rentrée ! Qui dit rentrée dit peut-être pour certains nouvelle région, nouveaux paysages, nouvelles architectures, nouvelle culture, du nouveau vocabulaire, de nouvelles rencontres, de nouveaux petits plats, mais surtout de nouvelles « bourdes culturelles » (en perspective). Voici 3 phrases qu’il ne faut pas dire à un bourguignon.

 

 

Ah tu habites à Au-{KKKSSS}-erre ?

 

Comme une majorité d’entre vous qui l’on découvert lors de vos tous premiers échanges avec un bourguignon, on dit Au-{SSSSSSSSS}-erre et non Au-{KKKKKSSSSS}-erre. Je me suis fais reprendre 4-5 bonnes fois avant que ça ne rentre. Depuis, j’ai obtenu mon doctorat en « prononciation linguistique bourguignonne » avec mention très bien !

 

 

Tu es bourguignon ? As-tu déjà vu Guy Roux ?

 

C'est quasi systématique quand tu viens de Bourgogne. Même moi qui ne suis pas un natif de la région (ici on appelle cela avec humour une pièce rapportée), on me le demande régulièrement.

 

 

J’habite juste en bas de l’église CATHOLIQUE !

 

J’étais à table avec un bourguignon d’un âge certain lors d’un certain repas. Il me demande alors où est-ce que nous habitons. Vient la phrase fatidique : « notre maison se situe juste en-dessous de l’église catholique. » Et là, la réponse inattendue : « pourquoi vous précisez ‘catholique’ ? Il n’y a qu’une seule église ! » Et oui, la Bourgogne est une terre chrétienne catholique Romaine. Son histoire est très liée à celle du catholicisme.

 

Mais pourquoi donc ai-je précisé « CATHOLIQUE » !?

 

La raison est que j'ai énormément cheminé par rapport à ma conception de l’Église. Je suis persuadé aujourd'hui qu'elle ne prend sa source ni dans la religion, ni dans les dogmes, et encore moins dans l’architecture, même si c’est ce qui nous vient généralement à l’esprit quand on entend « Église. »

 

Jésus a dit : je construirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne l'emporteront pas sur elle (Matthieu 16/18, S21). Il n’a jamais compris l’Église comme un bâtiment mais toujours comme des personnes rassemblées autour de sa personne, son message, son exemple, ce qu’il a accomplit et ce qu’il veut encore accomplir sur terre.

 

Ceux que la Bible appelle disciples de Jésus, et qui forment ensemble l’Église, ont tous au moins 2 choses importantes en commun :

 

Premièrement, ils réalisent que Jésus est mort à la croix pour permettre à celui/celle qui veut le croire, d’avoir accès à la présence de Dieu pour l’éternité. Ils échappent ainsi aux tourments éternels, conséquences du salaire du péché. C'est ce qu'on appelle le Salut

 

Deuxièmement, Jésus donne un sens aux pourquoi de la vie : pourquoi suis-je sur terre ? Pourquoi est-ce que je vis là où je vis ? Pourquoi suis-je étudiant ? Pourquoi j‘exerce ou j’exercerai ce métier ? Ou encore pourquoi suis-je différent(e) d’untel ?Pourquoi est-ce que je traverse ce que je suis en train de traverser ?

 

La réponse est simple : pour manifester l’amour de Dieu en paroles et en actes et ainsi inviter nos contemporains à expérimenter à leur tour ce merveilleux cadeau qu’Il a pour eux : Une communion vivante avec Jésus-Christ.

 

C’est cela l’Église et c'est ce que nous (CEP) voulons faire découvrir aux bourguignons.

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

[ église participative ] : Une maison de Prière et de Repos - 2/3

September 13, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags